Séjour découverte de l’environnement et de la mer

Saint Malo du 23 au 28 Aout 2021

Quatre jeunes de l’association et une encadrante sont partis à la découverte de l’environnement et des métiers de la mer à Saint Malo. Ils ont notamment effectué des belles balades sur les plages de Bretagne, une visite à l’aquarium de Saint Malo, pour certains c’était la première fois qu’ils touchaient un poisson vivant. Sur le plan historique, ils ont appris que Saint Malo était la ville de Jacques Cartier premier français du Canada.

Les adolescents voulaient voir la ville la nuit, ils sont sortis admirer le port, la vieille ville, et la plage avec la marée haute Enfin ils ont eu l’occasion de découvrir la gastronomie bretonne, la galette et le caramel au beurre salé en dessert.

Djenebou : « C’était incroyable, un séjour à thème, les métiers de la mer, grâce à ça mon séjour a prit une perspective différente, j’ai pu apprendre tout en profitant de mon séjour. L’auberge était un bel endroit, tout était fait pour se détendre, les activités que nous avons faites étaient incroyables. On a pu apprendre plus sur Saint-Malo, c’était un séjour instructif et amusant. Je pense que les séjours devraient se dérouler de cette manière. J’ai réellement apprécié cette expérience. »

Abdul : « Je suis très content de ce voyage car il m’a apporté du calme et de la culture par rapport à la forteresse et le métier de maître nageur. Cela m’a apporté beaucoup de tranquillité merci. »

Benidorm, Espagne Du 15 au 21 Juillet 2021

Du jeudi 15 au mercredi 21 Juillet 2021 – 6 jeunes filles de l’association Axes Pluriels et leurs éducateurs ont séjourné dans la région d’Alicante en Espagne ; dans le cadre de la première session des actions Ville Vie Vacances financées par la CAF, la Mairie de Paris et la DDCS.

Mariame 16 ans : « J’ai beaucoup aimé car j’ai appris énormément et j’ai pu ainsi évoluer en connaissances. Déjà Benidorm est une ville magnifique avec des habitants aussi gentils les uns que les autres, ayant eu que de bonnes expériences avec chacune, j’ai pu remarquer qu’ils étaient plus ouverts à la conversation que nous, les parisiens, plus chaleureux et souriants. J’ai pu aussi apprendre sur moi même et me dépasser, par exemple j’ai affronté ma peur du vide quand on a marché jusqu’au sommet d’une colline pour voir cette immense croix (la cruz de Benidorm) qui nous offrait une vue sur Benidorm et la mer ».