L’écologie fait sa rentrée !

Dans le cadre d’une démarche écologique et environnementale, un certain nombre d’actions ont été initiées cette année par Emma Caillaux, Volontaire du service Civique.

Découvrir la biodiversité

L’association a organisé une sortie au Bois de Vincennes avec quelques enfants, au nombre de 11. Ces derniers étaient très animés et heureux de faire cette sortie en nature, ils couraient partout sur le chemin et jouaient entre eux. Un lutin avec des pochettes plastifiées pour récolter les feuilles mortes de différentes espèces, graines et autres débris naturels avait été prévu. Ceci afin que les enfants qui voulaient garder quelque chose de la nature, puissent les réutiliser dans le cadre de l’atelier d’arts plastiques qui aura lieu à la rentrée. Le fait de ramasser des choses sur le chemin a beaucoup stimulé les enfants, ils faisaient des allers-retours pour rapporter ce qu’ils avaient pris sur la route et étaient très excités lorsqu’ils avaient une nouvelle trouvaille.

Sur la route, nous ils ont trouvé un tipi qui les a fasciné, ils y sont rentrés et pris des photos. Puis ils ont marché en direction du grand lac du bois de Vincennes, où ils ont vu des cygnes, des canards, des oies sauvages ainsi que des poules d’eau. Les enfants étaient enchantés, ont beaucoup observé et tenté d’approcher les oiseaux. Puis, c’était l’heure de partir et ils ont rebroussé chemin. Les enfants n’ont pas vu le temps passer et étaient déçus de rentrer si tôt, sauf une petite qui avait déjà mal aux jambes. En effet, je pense que la sortie était un peu courte, mais c’était quand même super de pouvoir sortir de Paris et se promener dans la nature pour environ 2h.

Réduire les impacts négatifs sur l’environnement

Afin de réduire les déchets non recyclable, l’association a décidé d’acquérir des écocups personnalisés pour remplacer les gobelets en plastique jetables que l’association utilisait, pour le goûter avant la séance d’accompagnement scolaire. En attendant la réception des écocups, des courts-métrages accessibles aux élèves avaient été présenté, le titre de l’un d’eux était « Où vont les déchets ?». Avant la projection, il a été demandé aux enfants pourquoi ils pensaient qu’on allait acheter des écocups ? Kady D élève au CM1 a tout de suite répondu : « Parce que les petits gobelets jetables polluent. »

La deuxième question a porté sur le sens du mot « polluer ». Les enfants ont beaucoup parlé des déchets dans l’océan et du fait que les déchets plastiques tuaient les animaux marins. Ayoub a évoqué « des tortues qui meurent en prenant des sacs plastiques pour des méduses » et Kady avec beaucoup d’émotion et d’indignation a évoqué « des baleines qui s’échouent sur la plage avec le ventre plein de plastique » elle a rajouté « : « C’est à cause des millionnaires qui s’en fichent de la nature et qui vont la détruire pour avoir plus d’argent. »

À la question : « Que faire pour produire moins de déchets polluants ? » les enfants ont conclu qu’il fallait réutiliser les objets, recycler plutôt que de jeter » l’idée d’acheter des écocups était donc bienvenue L’animatrice , avoue avoir été impressionnée par la prise de conscience des enfants sur ce sujet. l’association va prolonger le projet. À partir du mois de janvier un atelier sur ce thème aura lieu les mercredis avec une professeure d’arts plastiques à la médiathèque. Un séjour d’une semaine dans un parc naturel est aussi envisagé cet été.